Cloud

L’aventure NetApp, des infrastructures aux clouds

Se transformer en fournisseur de services de données Cloud n’est pas inné lorsque l’on est initialement un fournisseur de baies de stockage. Pourtant, cette année, ayant participé au 2 salons AWS re:Invent et NetApp Insight, j’ai le sentiment que le pari est réussi pour NetApp !

Présentation de la Data Fabric

Revenons 4 ans en arrière. La Data Fabric venait juste d’être annoncée par NetApp. Ce n’était encore qu’un concept. Une idée brillante dans un monde informatique troublé par l’arrivée du Cloud. Pour les métiers, le Cloud était déjà perçu comme un atout. Pour les DSI, il s’agissait surtout d’un véritable casse tête. Avec sa Data Fabric, NetApp a introduit l’idée de supprimer les frontières en partageant les données entre différents Datacenters et les Clouds. NetApp donnait aux utilisateurs la possibilité de tirer profit de ses produits reposant sur la plateforme hardware traditionnelle, le mode Software Defined ou dans le Cloud public. Tout cela en offrant une expérience fonctionnelle unique au sien d’un seul écosystème.   

                                           

La Data Fabric NetAppAujourd’hui, le constat est bien différent. 70% des entreprises ont défini une stratégie concernant le Cloud, qu’il soit public, privé ou hybride. NetApp s’est ainsi transformé en évoluant d’une société “constructeur de matériel” à une entreprise modulaire apte à adresser les challenges de la gestion de données hébergées tout ou partie dans les Clouds. Les solutions sont à l’ère du Cloud pensées pour offrir l’agilité et les fonctionnalités dont le marché a besoin.

La Data Fabric à l’œuvre

Aujourd’hui, la Data Fabric n’est plus une vision. C’est une réalité. Elle permet de répondre à de nouveaux cas d’usage comme :

  • Utiliser une solution hybride, basée d’une part sur du matériel et d’autre part sur Cloud Volumes Ontap pour construire un plan de secours directement dans le Cloud
  • Dupliquer des volumes On-Premise vers le Cloud en utilisant le plug-in Trident pour les utiliser en développement
  • Protéger des environnement de type SaaS tel que Office 365…

L’approche Data Fabric continue évoluer pour apporter la meilleure expérience aux clients. La Data Fabric n’est pas un produit. Il s’agit d’une approche unifiée de la gestion des données : avoir ses données au bon endroit, au bon moment et au meilleur coût.

Deux événements, une vision

Lors du AWS re:Invent 2018, voir NetApp participer activement était une preuve de l’engagement et de la présence qu’il souhaite avoir sur le marché du Cloud. NetApp y a annoncé cette année plus de produits qu’il ne l’avait fait durant les 11 dernières années cumulées parmi lesquels : Cloud Volumes Services, Cloud Insight, NetApp Kubernetes Services, NetApp Cloud Secure…

Cette année, les 2 sujets dominants des 2 conférences étaient le Cloud et le DevOps. NetApp s’est assuré une belle audience en couplant les 2 sujets. Que ce soit sur le stand Partenaires ou lors des conférences, la stratégie présentée est claire : ces 2 tendances sont au cœur de la conception de la gamme de produits. Pas de changement de cap, juste une évolution du concept de Data Fabric.

L’expérience DevOps

Le NetApp Insight est l’occasion parfaite pour avoir une présentation détaillée des nouveautés NetApp. Il s’agit également de comprendre comment NetApp s’approprie les tendances et besoins du marché pour concevoir ses produits. L’un des exemples est Trident, un plug-in dédié au monde DevOps. Ce dernier s’utilise pour connecter les environnement Ontap aux outils DevOps. L’objectif est d’offrir des fonctionnalités comme le stockage persistant pour les containers Docker ou Kubernetes. Ainsi, les développeurs interagissent avec le stockage en utilisant des commandes natives Docker, sans connaissance particulière du provisionning d’espace disque. A contrario, les équipes d’infrastructures conservent une visibilité au niveau containers sans besoin d’expérience dans le Dev.

NetApp a également lancé un nouveau service appelé NetApp Kubernetes Services (NKS). Ce service Cloud permet tout simplement de lancer ses containers Kubernetes as a Service. Le produit est disponible sur AWS, Azure ou GCP. Il s’appuie sur un stockage persistant NetApp qui garantit résilience et performance. Pour simplifier son adoption, NetApp a déjà pré-packagé des solutions logicielles. Des clusters ELK, Turbonomic, GitLab, Prometheus et bien d’autres peuvent être lancés en quelques clics. Il est impressionnant de voir la simplicité du service même sans maîtrise spécifique de Kubernetes.

Le DevOps chez NetApp : Eat our own cook

NetApp explique comment cette philosophie est appliquée en interne, que ce soit dans le développement des produits ou l’optimisation des processus. Les résultats sont bénéfiques puisque les outils et les méthodes permettent de diminuer les durées de développement de mois en jours. Cette accélération s’est accompagnée d’une réduction du nombre de bugs, en introduisant plus de contrôles via des tests automatisés.

En résumé,  le constructeur/éditeur transforme une vision en solutions, se positionnant ainsi parmi les leaders du secteur. NetApp déploie toute son énergie dans le développement et l’amélioration de ses solutions centrées sur le DevOps et le Cloud. Il ne s’agit pas uniquement de créer une nouvelle offre mais également de l’intégrer au portfolio de solutions existantes, soit l’esprit même de la Data Fabric.

Voir la version sur le blog NetApp




Une question ? Un projet ?
Benjamin DURAND
Benjamin DURAND
Business Development Manager Data Management & Cloud chez SCASICOMP
bdurand@scasicomp.com

Laisser un commentaire